Entretien ménager

Entretien ménager

jeudi 6 février 2014

Aspirateurs (suite)

Aspirateurs


Consumer report proposait il y a peu comme Meilleur Achat, pour un aspirateur sur pied, le Kenmore  Progressive With Direct Drive 30801C (300 $), avec une évaluation générale de 79 : une preuve que ce ne sont pas les modèles les plus chers qui offrent un meilleur rendement. Plus encore, ce modèle ne dispose pas du mécanisme cyclonique et vient avec sac. Le Dyson, récemment introduit en Amérique, n’obtient qu’une note de 63, même si l’une de ses variantes a obtenu 67. Un autre Meilleur Achat plus économique, selon Consumer Report, est le Eureka Boss Smart Vac Ultra 4870 à 165 $ sans mécanisme cyclonique et avec sac comme le Kenmore.

Les tests de Consumer Reports démontrent que le Dyson DC14 est un bon appareil dans son ensemble. Étonnamment, il ne s’est pas révélé aussi bon que de nombreuses autres marques, en plus d’être pénalisé par son prix plutôt élevé (540 $). Il s’est même révélé un peu moins efficace sur les tapis et un peu bruyant.
Rappelons ici que ces tests ne prennent pas en compte la grosseur  des particules émises ou pulvérisées dans l’air à la sortie autant que tout au long du passage de l’air dans l’appareil. Seule la quantité de particules a été évaluées – ce qui ne rend pas justice au Dyson, qui prétend émettre beaucoup moins de ces poussières très fines auxquelles appartiennent les contaminants chimiques.

À la base, le prix plus élevé du Dyson le pénalise. Dans la mesure où l’usage de tapis est déconseillé dans tout logis, la moindre efficacité du Dyson sur ce type de surface ne pose pas problème. Notez que, selon Consumer Reports, le mécanisme du tuyau détachable du modèle DC14 est significativement plus facile d’utilisation que celui du DC07. Le DC14 est aussi un peu plus petit et léger – ce qui est souvent primordial pour les femmes et qui leur facilite le ménage à domicile.

Aspirateurs, contaminants, allergènes

  • Pas moins de deux tiers des aspirateurs ne retiennent pas les poussières fines qui sont les allergènes naturels ( pollen, spores de moisissures, squames de peau). Faute d’être ramassées, ces particules alimentent en plus les mites de poussière.
  • Les allergènes sont des particules fine qui mesurent en général de 2,5 à 10 microns. Les contaminants chimiques sont plutôt des particules très fines qui mesurent moins de 2,5 microns – ce qui inclut les retardateurs de flamme dans les tapis, les plastifiants des équipements électroniques, les herbicides du terrain de golf dans le voisinage. Donc, deux tiers des aspirateurs ne retiennent ni les allergènes ni les contaminants, selon le programme CRI géré par l’industrie elle-même, aux États-Unis.
  • L’aspirateur se trouve alors à  propulser les poussières dans l’air de la maison que vous respirez en vous activant. L’odeur légère de moisissure humide expulsée par certains aspirateurs vient des composés plus ou moins mal sains de la poussière propulsée.
  • Il existe et des filtres certifiés HEPA dont les pores plus fins sont censés retenir les poussières allergènes. Consumer reports faisait remarquer  que plusieurs modèles dépourvus de filtres HEPA ont affiché une quantité d’émissions similaire lors de ses tests.
  • De plus, la norme HEPA ne couvre que la qualité des filtres, non celle de l’ensemble de l’aspirateur qui expulse aussi des poussières. De par sa capacité élevée de rétention, un filtre HEPA pose cependant le problème d’amoindrir la capacité d’aspiration. Et le coût des accessoires HEPA est élevé. La norme HEPA qui semblait à première vue une idée intéressante se révèle moins concluante dans la réalité. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire