Entretien ménager

Entretien ménager

dimanche 27 octobre 2013

La poussière, les meubles et les tapis

La poussière, les meubles et les tapis


Une tâche qui revient souvent est l’époussetage, car la poussière semble se reproduire à une vitesse folle. À peine a-t-on fini le ménage résidentiel , qu’il semble déjà y avoir une couche de poussière dans notre environnement. Et c’est vrai puisqu’on compterait environ mille particules de poussière par centimètre carré à l’heure!
La poussière présente dans nos logements comprend des polluants biologiques (acariens, moisissures, poils, squames, pollen, bactéries, etc.) ainsi que des contaminants chimiques (composés organiques volatils (COV), parfum, fumée de tabac, radon, plomb, etc.) nombre de ces poussières sont néfastes pour la santé et créent notamment des problèmes respiratoires, oculaires et dermatologiques, de l’asthme et des allergies. Si certaines personnes sont sensibles ou allergiques aux polluants biologiques, il semble de plus en plus de personnes le seraient  également aux contaminants chimiques, notamment à ceux contenus dans les produits d’entretien ménager. Alors, encore une fois, prévenez ce genre de problèmes et pensez au choix qui vous est donné de vous tourner vers les produits écologiques (maison de préférence) et non toxiques.
Gardez à l’esprit que les jeunes enfants sont les principales victimes des méfaits de la poussière. Selon la United States Environmental protection Agency, ces derniers seraient cent fois plus exposés que les adultes aux polluants contenus dans la poussière, du fait qu’ils rampent et mettent constamment leurs mains et les objets dans leur bouche.

Attention :

En Angleterre, des chercheurs de l’université de Bristol et de l’University College de Londre (UCL) ont mis en lumière que certaines bactéries présentes dans la poussière de nos logis amélioreraient notre humeur et notre système immunitaire. Elles produiraient sur le cerveau un effet semblable à celui des antidépresseurs. Il faut donc trouver un juste équilibre entre trop de poussière et pas assez…

Voici quelques trucs à retenir pour se défaire autant que possible de la poussière de notre logement :
On ouvre les fenêtres et on aère lorsqu’on s’attaque à la poussière par l’époussetage ou l’aspirateur.
À l’époussetage à sec (plumeau et balai), on préfère le chiffon humide et l’aspirateur. Toutefois, les plumeaux en laine d’agneau ou en plumes d’autruches ou d’émeu  ont la particularité d’attirer la poussière plutôt que de simplement la déplacer comme les plumeaux synthétiques. Vous pouvez vous en servir, mais vous devez malgré tout, au moins mensuellement, passer un chiffon humide pour ramasser la poussière en profondeur, de préférence, un chiffon de microfibres, qui piège et retient la poussière de manière efficace.
Assurez-vous que votre aspirateur soit muni d’un filtre HEPA qui retient 99,97% des particules, même les plus petites.
La poussière se loge dans les rideaux, les meubles rembourrés, la literie, les coussins, les animaux en peluches, et. Nettoyez-les régulièrement.

Trucs

Pour nettoyer les jouets en peluche délicats et non lavables, enduisez-les de purée de pommes de terre cuites dans l’eau. Laissez agir pendant la nuit, puis brossez délicatement avec une brosse douce. Une vieille brosse à ongles fera très bien l’affaire.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire