Entretien ménager

Entretien ménager

samedi 26 octobre 2013

Les produits antibactériens

Les produits antibactériens


Depuis quelques années, et tout particulièrement ces derniers temps avec l’arrivée de la grippe A (H1N1), les savons à mains et produits domestiques portant la mention « antibactérien » sont vendus et publicisés à tout vent. Pourtant, nous devrions nous défaire de ces produits qui non seulement sont trompeurs, mais s’avèrent également inutiles, voire dangereux.

Santé Canada et l’Association médicale canadienne (AMC) reconnaissent que des risques pour la santé publique sont liés à l’usage de produits antibactériens et qu’il vaut mieux les éviter.

En effet, ces produits détruisent des bactéries totalement inoffensives dont notre corps a besoin, mais ils ne détruisent pas les virus, qui sont responsables de la plupart des maladies infectieuses. Surtout, et plus préoccupant, ils sont à l’origine de nouvelles résistances des bactéries à ces produits et à certains antibiotiques. Pensons aux nombreux cas de la bactérie C. difficile, dont plusieurs hôpitaux québécois semblent avoir la difficulté à se défaire et contre laquelle les désinfectants à mains sont inutiles.

Notre environnement et notre corps sont des lieux foisonnants de bactéries : jusqu’à cinq cents types différents dans le corps humain. Et c’est bien tant mieux! Leur présence nous aide, entre autres, à digérer, à assimiler les vitamines et à renforcer notre système immunitaire. En les détruisant dans notre environnement immédiat avec les nettoyants antibactériens, nous participons donc à affaiblir nos défenses immunitaires. C’est plutôt paradoxal quand on pense qu’on utilise justement ces produits pour prévenir des problèmes de santé!

En fait, pour se débarrasser des microbes, virus et bactéries nocives, rien de mieux que l’eau chaude et du savon; pour son hygiène personnelle, mais également pour le ménage à domicile, l’usage du vinaigre et de certaines huiles essentielles plutôt que l’eau de javel permettra au besoin , de désinfecter certaines surfaces plus propices à contenir des bactéries nuisibles.

Le meilleur moyen pour éviter la propagation des virus responsables de nombreuses maladies infectieuses (même le fameux C difficile) reste donc le bon vieux lavage des mains, pour être efficace, celui –ci doit durer une vingtaine de secondes, pendant lesquelles on prend soin de se frotter l’ensemble des mains .Et on se lave les mains chaque fois qu’on va aux toilettes, qu’on manipules des viandes ou qu’on éternue, un petit geste simple, économique et sécuritaire qui prévient bien des désagréments.

Toutefois, si vous n’avez pas accès à de l’eau et à du savon, un désinfectant à mains à base de 60% d’alcool minimum pourra être utile. Là encore, frottez-vous les mains un quinzaine de secondes pour activer l’effet du produit. Mais sachez que pour être vraiment efficace, ce type de désinfectant devrait être utilisé sur une peau propre…


Aucun commentaire:

Publier un commentaire