Entretien ménager

Entretien ménager

mercredi 11 septembre 2013

Savons, détergents et sécurité

Savons, détergents et sécurité


D’où proviennent les savons et les détergents?

Le savon est âgé de plusieurs millénaires; il remonterait à l’ancienne Égypte, selon toute probabilité. Les premiers savons étaient faits de graisse animale et de cendre de bois. Les femmes chargées de la lessive avaient remarqué que ce mélange facilitait le nettoyage et permettait d’avoir un linge propre.

La documentation ne fait aucune mention des débuts du savon pour le corps. En fait, jadis, l’humain lavait son corps très rarement; il l’enduisait plutôt de feuilles de plantes parfumées.


Quant aux premiers détergents, ils ont été synthétisés en Allemagne, mais leur développement véritable est survenu aux États-Unis lors de la seconde guerre mondiale : l’armée américaine en avait besoin pour le nettoyage des tenus et l’hygiène des soldats. L’utilisation de l’eau de la mer, dont la dureté rendait les savons peu efficaces, et la rareté des huiles végétales et des graisses animales ont précipité la synthèse des tensioactifs, les ingrédients de base des détergents. Le premier détergent de synthèse à base de dérivés pétroliers, qui avait la caractéristique de rester efficace en eau dure, a ainsi vu le jour.

Après 1940, on est passé des savons liquides aux détergents en poudre, et on a découvert les agents de blanchiment à base d’oxygène. Sont ensuite apparus les premières lessives en poudre avec des enzymes permettant les lavages en eau froide au lieu des habituels lavages à température élevée. Puis on a mis sur le marché les savons à mains, les adoucisseurs textiles et les premières formules de lessive avec assouplisseur. Durant les années 1980, on a créé les gels pour lave-vaisselle et les lessives en poudre concentrées.

Enfin, les liquides concentrés (2X, 3X), les détergents sans phosphates, les savons à mains moussants, les détergents en sachets hydrosolubles, les nettoyants biotechnologiques ont été mis au point pour faciliter le travail du nettoyage et permettre aux consommateurs d’économiser temps et énergie, tout en respectant le plus possible l’environnement. Aujourd’hui, plusieurs surfactants ou additifs naguère utilisés sont interdit presque partout à cause des dangers qu’ils représentent pour les humains, les animaux, la faune et la flore aquatiques.

Nettoyer avec des produits sûrs pour les humains et l’environnement est devenu l’un des défis de notre ère.

Les détergents peuvent-ils causer des maladies, des séquelles ou des allergies?

Certains détergents peuvent effectivement entraîner différents problèmes de santé. Tout dépend de leur composition. Voici quelques repères à cet effet :
  • La plupart des nettoyants pour salle de bain sont des produits acides; certains peuvent provoquer des brûlures sur la peau ou occasionner des lésions graves, en cas de contact avec les yeux, par exemple.
  • Les nettoyants pour four et grilloirs contiennent souvent une portion importante de soude caustique, ce qui les rend très corrosifs. Lorsqu’ils sont en contact avec la peau, ils peuvent causer des lésions. Les émanations dégagées par ces produits peuvent aussi provoquer une toux persistante et déclencher une crise d’asthme.
  • Certains solvants d’origine pétrolière, utilisés dans les dégraissants et les nettoyants pour sols et revêtement, sont toxiques et peuvent même entrainer des vertiges voire un évanouissement en cas d’inhalation. Ils peuvent aussi déclencher une crise d’asthme chez certains sujets ou même attaquer le système nerveux.
  • Les nettoyants à vitres qui contiennent de l’ammoniac peuvent être malodorants et provoquer une toux persistante ainsi qu’un œdème pulmonaire dans les cas graves.
  • Les assouplisseurs de tissu à base d’ammoniac quaternaire peuvent causer des démangeaisons et de l’eczéma.
  • Les détergents à vaisselle, les nettoyants tout usage, les bains moussants et les savons à mains contiennent  souvent du lauryle éther sulfate, un produit qui peut irriter la peau.
  • Les parfums et les agents de conservation dans les savons ou les produits de beauté peuvent causer une inflammation de la peau d’origine allergique. Certains parfums contiennent des phtalates, qui sont dangereux pour les humains, selon des tests effectués sur des animaux.
  • Les nettoyants en vaporisateur pour fours et grilloirs, tapis, meubles, et l’entretien du cuir contiennent un gaz propulseur, souvent du propane, du butane ou du diméthyléther. L’inhalation de ce gaz peut entraîner une toux persistante, une irritation des voies respiratoires, des maux de ventre et des vomissements.
  • Les détachants à base d’eau de javel, de peroxyde d’hydrogène ou de perborate de sodium peuvent être irritants pour la peau ou causer de graves brûlures aux muqueuses. Attention : il ne faut jamais mélanger un produit contenant de l’eau de javel avec un produit acide comme les nettoyants pour salle de bain et les nettoyants pour urinoirs. Le chlore gazeux qui s’en dégagerait est très toxique en cas d’inhalation et peut même être mortel. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire