Entretien ménager

Entretien ménager

dimanche 15 septembre 2013

Savons,détergents et sécurité (suite)

Savons,détergents et sécurité


Un nettoyant biologique peut-il être toxique?

Tout à fait! La toxicité n’est pas relative à l’origine ou au mode d’obtention des ingrédients qui composent le nettoyant. Un produit biologique peut être toxique, voire mortel, pour les humains ou les animaux. Il faut toujours utiliser la dose recommandée pour minimiser les effets indésirables, surtout en cas d’incident.


Les détergents et les savons sont-ils des produits sûrs?

De plus en plus, on trouve sur le marché des savons et des détergents qui permettent de sauvegarder temps, énergie et environnement. Dans plusieurs pays, de nouvelles réglementations établies dans un souci de protection de l’environnement obligent les fabricants à supprimer de leurs produits les ingrédients dangereux pour les humains, les animaux, la faune et la flore aquatiques, et à les remplacer par des substances sûres pour tous. Voici quelques exemples :
De nouveaux surfactants sont mis au point à partir de sucres et d’huiles végétales; ils sont donc d’origine naturelle et, surtout, en provenance de sources renouvelables.
Les produits biotechnologiques à base de bactéries sont de plus en plus offerts sur le marché. Ces détergents sont sans danger pour les humains et pour les animaux.
Les détergents  liquides ultra-concentrés nettoient efficacement à l’aide d’une petite dose seulement, permettant ainsi à réduire les emballages.
Les détergents en sachets hydrosolubles permettent de réduire non seulement le contact direct entre le produit nettoyant et la peau, mais aussi les volumes des emballages.

Est-il juste de dire que tous les savons et les détergents sont aussi des antibactériens?

Oui! Les bactéries vivent des saletés ou de matières dont elles peuvent se nourrir. Le savon et le détergent, de par leur fonction primaire, éliminent la saleté. Par conséquent, un endroit propre, un tissu ou une surface bien nettoyés, donc exempt de salissures, ne sont pas des terrains fertiles à la prolifération bactérienne.
La première recommandation à faire, surtout pour éviter la propagation des virus de toutes sortes tels que le A (H1N1), est de laver les mains très souvent et de nettoyer soigneusement les endroits très fréquentés : espaces public, milieux scolaires, toilettes publiques, grandes surfaces commerciales, etc.
Toutefois, comme il existe plus de 3000 différents types de bactéries dans notre environnement, le savon et le détergent seuls peuvent difficilement parvenir à les éliminer tous en même temps. De plus, la plupart des bactéries sont résistantes à certains produits nettoyants. Lorsqu’il y a prolifération, l’usage d’un agent antibactérien spécifique est parfois ou un désinfectant nécessaire.
Notons qu’il existe plusieurs bactéries inoffensives pour les humains, ou même qui contribuent au bon maintien de l’équilibre environnemental. Certains  antibactériens éliminent sans distinction toutes ses bactéries, d’où leur danger. Il faut utiliser ces produits avec prudence.

Suite....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire